« L’Image multicolore »

En 2018, Cécilia avait fait la couverture du recueil « Tissages », publié par À Mots croisés. Elle avait passé beaucoup de temps à réaliser cette peinture faite de centaines de pointillés juxtaposés et s’était lancée, il y a quelques temps, dans une version « grand format ».

Virginie, l’animatrice d’A Mots croisés, a proposé aux écrivants d’écrire à partir de L’IMAGE MULTICOLORE peinte par Cécilia. Nous vous invitons à lire les messages de Danielle, Annie et Christine qui donnent une valeur et une dimension particulière à ce que Cécilia a créé et vécu.

=====/=====
Au revoir, Cécilia 

par Danielle

 Ce disque que tu as peint patiemment, Cécilia.

 Est-ce une terre arc-en-ciel ?

 Des masques de toutes les couleurs ?

 Ou ces couleurs de l’été que tu portais dans ton accent chantant ?

 Tu garderas ce mystère, Cécilia

 Dans la fulgurance de ta lumière.

 Au revoir.

 =====/=====

Chapeau, l’artiste ! 

par Annie

Un rond … pour un nouveau monde. 

                           Oublions les perfides, les indignes

                           Et tous ceux qui m’égratignent 

                           En jouant, entre ami.e.s, avec les lettres et     les signes.

 

Des couleurs … pour mettre de la vie. 

                            Je m’indigne quand la maladie me désigne 

                            Je trépigne, mais ne ne me résigne.

                            J’attends toujours de petits progrès, de bons signes.

 

Des petits traits… pour ranger les mots sur des lignes.

                             Les traitements, je les aligne.

                             Je serai forte et maligne.

                             Je rechigne, mais jusqu’au bout, je saurai rester … digne.

 

Traces indélébiles

                             La vie n’est pas rectiligne…

 

=====/=====

Les traits de couleurs de Cécilia

par Christine

 Tu avais  composé cette nuée de  teintes.

Tu avais commencé par un trait blanc sur la page blanche.

Du bleu juste à côté d’une touche de vert émeraude, allongée contre une trace orangée.

Ton sourire et tes rires  au cœur de l’atelier, une énergie comme cette ligne jaune qui illumine le tout.

Quelques traits mauves ici et là, pour rythmer le tissage.

Quand tu hésitais, que tu ne savais pas.

Le jaune et l’orangé dominent la multitude.

Bleu ciel et rose tendre, reposent aux coins de la feuille.

Empreintes qui  se soulignent les unes, les autres.

Cette palette vivante, stimule les sens.

Tes bleus comme l’eau ruisselante au cœur de la terre.

Marron, comme l’humus, après les feuilles mortes  sous la pluie.

Un brin de chocolat croquant et craquant.

Puis quelques points noirs comme l’envol du corbeau au coucher du soleil.

Tu avais capté l’essentiel.

Le rouge sang.

La maladie ponctuée par ce bleu outre mer jusqu’au bleu ciel.

L’espoir des jours sans.

L’orange pressé contre le jaune citron.

La perception de quelques frissons ou imperfections.

Un trait plus ou moins plein.

La transparence du crayon  de couleur.

Et soudain la peur du vide, du rien, du néant, de l’oubli.

Mais derrière ce tourbillon coloré, ton visage éclairé.

Cécilia.

=====/=====

Illustration de Cécilia, de son nom d’artiste : ceci.sait

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :