Racontez votre histoire

Ateliers d’écriture « À mots croisés »

au Clos des Sources, dans le cadre des Journées du Patrimoine 2018

Dimanche prochain, nous vous proposons d’aller faire un tour du côté de la Rue des Fossés, l’une des plus anciennes de Bagneux, nichée autour du tertre de l’église paroissiale Saint-Hermeland et de passer le porche du numéro 4 qui porte encore l’inscription « Clos des Sources 1631 ».

Située dans un écrin de verdure de 800 m2, nous vous y accueillerons dans l’ancienne demeure de Monsieur Simonet, fabricant artisanal de biscuits éventail pour accompagner desserts et crèmes glacées. Ce pavillon dessiné par l’architecte René Loiseau a remplacé, en 1954, le bâtiment vétuste du 17ème siècle dont il ne reste que les caves voûtées actuellement utilisées pour faire vieillir le vin de Bagneux ! Également, au sous-sol, existe encore à une profondeur d’environ dix mètres, une galerie construite en pierres de taille vers la fin du 17e siècle, pour capter une partie de la nappe pluviale et alimenter en eau, à l’époque, le Château de Garlande.

Les documents d’archives ne permettent malheureusement pas de savoir s’il y avait des sources à cet endroit. En tous cas, dimanche, ce lieu sera source d’inspiration littéraire ! Nous vous y attendons ! Racontez-nous une anecdote, un souvenir lié à la vie de la ville.

Gratuit – Tous publics

14 – 15.30 h et 15.30 h – 17 h

A noter que pour « A mots croisés » , ce sera son deuxième événement de l’année, en coopération avec le Service des Archives municipales de Bagneux. Pour nous, il y a de

Braver le froid et la neige, deux soirs de février dernier pour se retrouver aux Archives Municipales, dans le sous-sol de la Médiathèque, tel a été le défi relevé par « A mots croisés » pour un beau voyage dans le passé de Bagneux. Oui, il y a de la vie dans les archives ! Il n’y a qu’à regarder les documents étalés sur les tables par Valérie Maillet, responsable des Archives.

Du volume « L’état des communes » en passant par le plan de Bagneux de 1900, d’une délibération du Conseil Municipal au prospectus de présentation du Parc de la Terrasse, d’un dossier sur le cimetière parisien au budget de la commune qui détaille la tenue des pompiers, c’est toute la vie de Bagneux du début du vingtième siècle qui s’offre à nos yeux.

Les imaginations s’enflamment, les crayons crissent sur les cahiers, les doigts volètent sur les claviers pour inventer ces histoires du passé de notre Ville, que nous vous laissons découvrir, au fil des jours, et vous mettre ainsi dans l’ambiance des Journées du Patrimoine 2018.

L’honorable fin d’Edouard Joseph Pluchet par Annie Lamiral – Lire le pdf  Archives – Hannetons

Circulation des chiens par Cécilia Capus – Lire le pdf Archives – Circulation

L’Irlandais par Joan Monsonis – Lire le pdf Archives – L_Irlandais

Le Grand Café de la Place par Elisabeth Perrin – Lire le pdf Archives – Le grand café

Bagneux, une minute d’arrêt par Danielle Mercier – Lire le pdf   Archives – Une minute d_arrêt

Un cri dans la nuit par Christine Sonrier – Lire le pdf Archives – Un cri dans la nuit

Trace par Christine Garnier – Lire le pdf Archives – Trace

Le Parc de la Terrasse par Maria Besson – Lire le pdf Archives – Le Parc de la Terrasse

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :