« D’un genre à l’autre »

Après « Chaos » par Danielle, poursuivons par la dystopie imaginée par Maria. Bonne découverte de cet étrange univers !

D’un genre à l’autre

Prahal et Neval marchent côte à côte en regardant dans la même direction. Leurs esprits se ressemblent, leurs corps aussi. Ils ont pris l’habitude des balades au crépuscule et partagent le même bonheur à contempler la nature harmonieuse qui les entoure. Dans une heure, ils se feront une douce accolade et chacun regagnera son espace.

Mais ce soir un silence opaque s’est installé entre eux, le trouble laissé par le récit d’Aroun est toujours présent. Ni l’un ni l’autre n’ose aborder le sujet. Malgré leurs multiples ramifications de pensées, tous deux ont les mêmes difficultés à imaginer ce monde qui leur a été raconté par Aroun, leur ainé : un endroit où vivaient 12 milliards d’humains, avec des attributs leur permettaient de se reproduire de façon animale et exponentielle. Ces humains leur semblent si éloignés d’eux-mêmes.

Comment concevoir une civilisation qui a d’abord habité dans des grottes avant de découvrir la physique, la relativité et l’atome, d’inventer l’énergie nucléaire, d’aller sur la lune, d’organiser des recherches sur le génome et la biologie moléculaire puis de détruire 90 % de leur population ? Aroun est joyeux, équilibré, comme tous les enfants de Lamatriz. D’où tient-il cette histoire ? Il avait l’air tellement sérieux et dépité à la fois.

Lire la suite D’un genre à l’autre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :