Tou Me

C’est avec un petit air espiègle que Michel a donné sa grille à Alexandre puisqu’il l’avait rédigée sous forme de devinette ! Nous vous souhaitons bonne découverte de ce personnage … très particulier ! 

✍🏻✍🏻✍🏻

Eh bien, bonjour à tous les êtres humains, je sais, au début ça surprend d’entendre dans un chien qui vous parle, mais c’est tout aussi perturbant pour moi que Michel m’ait donné la parole pour vous compter ma « biogra-chienne » ou un truc dans ce genre-là.

Tout d’abord, laissez-moi vous présenter ma famille d’adoption les Richkov dont les ancêtres sont arrivés en France, après la guerre civile russe de 1923. De vraies têtes de mule, mais de grands cœurs !

Recueilli à l’âge d’un an par des enfants, j’ai vite fait la connaissance de leurs parents qui m’ont abandonné quelques jours après m’avoir battu parce que je n’arrivais pas à me retenir ! J’avais beau aboyer pour qu’ils comprennent, mais c’était pire ; les éleveurs de dog allemand étaient très racistes à cette époque-là et n’étaient pas prêts à faire de concession pour les chiens de mon espèce, les Russkiy Toy.

J’ai donc fini dans un sale état, enlacé à une cabine téléphonique dans un aérodrome ce qui m’a valu divers problèmes physiques dont une fracture du bassin et à ce qu’il paraît, je tourne du popotin (Merci Michel pour ta franchise !) et côté parti intime je ne suis pas en reste puisqu’en fait je ne suis plus vraiment un mâle à cause des nombreux coups de pompe reçus dans le train, enfin vous voyez ce que je veux dire.

Et vous, ça vous ferait quoi d’être ni un homme ni une femme ?

En parlant de ça, j’ai tout de même un nom, enfin, je crois car mon problème d’oreille interne ne s’arrangeant pas, je comprends en général que la première syllable car c’est en début de mot que le son de la voix est le plus fort ! Dès que j’entends TOU ou ME, je rapplique aussitôt. D’habitude, j’ai alors droit à une petite caresse sur la tête, parfois à un gros câlin bien chaud et bien doux.

D’après mon pote « Pataud », un énorme épagneul breton aguerri à la chasse à courre, ma nouvelle famille n’a pas su s’entendre pour me donner un nom et a donc décidé de me donner deux prénoms. Anna m’appelle Toutounov tandis que Serguei, son mari, m’appelle simplement Médor.

C’est vrai qu’en le disant, ce n’est pas chic comme prénom mais vous savez ce qui est le plus chic pour moi ? J’ai la liberté ! Mais je ne vous fais pas un dessin, vous venez de la retrouver depuis peu, n’est-ce pas ? En fait je n’ai plus à me plaindre, quelle vie de chien !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :