« Voilà le métro ! »

Cette année, Bagneux accueille, du 7 juillet au 25 août, un événement créatif et nomade, un peu partout dans la ville.

Jeudi 8 juillet, rendez-vous était donné au parc Richelieu pour une journée placée sous le thème du « Métro ». Le barnum au toit rouge de A Mots croisés a vu défiler, de 15 à 18 heures, des enfants de 7 à 12 ans prêts à jouer avec les mots du métro (rame, station fantôme, etc.) ou à parler du métro :

« Hier, mes parents m’ont demandé ce que je voulais faire plus tard. J’ai un peu hésité, puis, j’ai lâché le morceau : mon rêve est de conduire un métro. »

« Je ne connais pas le métro aérien. Ça fait mal aux oreilles ? Comme l’avion au décollage ? »

Certains ont eu envie d’aller plus loin dans l’écriture et ont pris le temps d’imaginer des histoires passionnantes que nous vous invitons à découvrir maintenant !

« Un métro horrible » par Sawsene (10 ans)

Souvent, je vois un métro… à Bagneux. Il me fait très peur. Il est noir, gris et marron avec des toiles d’araignée qui collent aux fenêtres. J’y suis déjà monté. Quelle était ma surprise quand mon pied a touché le carrelage au sol ! La porte s’est refermée brusquement. J’allais m’asseoir, mais quand j’ai vu le conducteur, j’ai failli m’évanouir. Il était très moche ! Si moche ! Il cria : « Je vais te manger ! » Le métro démarra.

Je me réveillais en sursaut.

– Ma puce, on prend le métro ?

– Non !!!!

« Le métro hanté » par Aya (11 ans)

C’est l’histoire d’une jeune fille de 15 ans. Après une longue journée au collège, elle rentre chez elle en métro. Le trajet était censé durer quinze minutes. La rame est arrêtée en station. Au bout de trente minutes, elle entend des cris « Au secours ». Elle s’approche, voit des personnes armées qui hurlent « Pas un geste ! » Des passagers pleurent. Le conducteur a été tué car il ne voulait pas se faire vacciner.

« L’inconnu du métro » par Maélyne (11 ans)

Un jour, alors que je monte dans le métro, je rencontre un inconnu, ou plutôt un étranger. Il me dit : « Je ne parle pas bien français. Je suis Canadien. »

Le métro s’arrêta à une station. L’inconnu ne savait pas très bien comment se rendre à Paris. Le métro, c’est une nouveauté pour moi, tu sais !

– Moi, je l’utilise pour aller travailler. Je peux t’aider.

– Avec plaisir !

– Au fait, comment t’appelles-tu ?

– Nicolas

– Moi, c’est Anne.

– Joli prénom !

– C’est ta station !

– Merci, Anne !

– De rien, au revoir, Nicolas !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :