Défi # 2 – Racontez-nous un repas ou un plat de fête

Prêt pour le défi d’écriture # 2 ? 

Les liens entre la littérature et la gastronomie, ou la nourriture dans un sens large, ont toujours été forts. Les grands auteurs classiques ont souvent fait référence à la cuisine dans leurs œuvres, que ce soit Proust et sa « madeleine », Zola et son « Ventre de Paris », Dumas et son grand dictionnaire « Cuisine » , mais aussi Flaubert, Dumas, Hugo, Balzac et tant d’autres. Citons ici un ouvrage plus récent  « Restes d’enfance », un recueil où de nombreux écrivains comme Alexis Jenni ou Michel Quint, racontent le plat de leur enfance comme les patates farcies ou la soupe au lait. Ce recueil est vendu au profit de l’association Vrac qui aide les habitants de quartiers défavorisés à accéder à une bonne nourriture et qui lutte contre le gaspillage. www.vrac-assoc.org

Ce nouveau défi d’écriture nous a aussi été inspiré d’une séquence, d’un souvenir de la période de Noël, consigné par Isaac de Mont*, l’un de nos followers Instagram, dans un carnet avec son héros, Plume**. A sept ans, son écriture est directe et concise : « Jeudi 28 décembre. Je suis un peu malade. J’ai vomi toute la nuit. Ce matin, nous faisons les magasins.»

A vous maintenant de nous raconter un repas de fête ayant plus ou moins bien tourné, un plat de Noël dont vous avez envie de partager la recette, les saveurs, les odeurs, de raconter son terroir ainsi que les souvenirs plus ou moins gourmands ou émouvants qui y sont liés ! A vos fourneaux, euh, non…  A vos plumes et claviers !  

======

*

Isaac de Mont (pseudo IG @idmauteur) est aujourd’hui écrivain. Il a publié, cette année, un recueil de « Nouvelles fantasmagoriques » de mouvance fantastique, horreur, science-fiction et abstrait ainsi qu’un recueil poétique « L’enclume du monde », cinquante-quatre poèmes, maximes et pensées. Spiritualité, amour de la fête, amour tout court, espoir et contemplations déterminent cet ouvrage. L’auteur verse l’argent récolté au profit d’une œuvre caritative engagée dans la protection des animaux.

**

 « Le Voyage de Plume » de Hans de Beer, ou la dérive d’un iceberg avec un ours qui va ainsi découvrir l’Afrique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :