« Le Confiné »

Aujourd’hui, c’est Laurent qui exprime son ressenti sur la situation particulière actuelle.

Bonne lecture ! Et bon confinement !

✍🏻😷✍🏻😷✍🏻😷✍🏻

Le confiné

 Une silhouette endimanchée,
Si fière de sa liberté,
Fuit sans demander son reste.
 
Son charme, c’est sa barbe taillée,
Ses pattes chenues dégradées,
Son sourire aux plis modestes.
 
L’hôte, aux poumons bien aérés,
Cœur solidaire oublié,
Confine sa force manifeste.
 
Ses douces mains manucurées,
Habituées à caresser,
Ecrivent des lettres indigestes.
 
Le beau capside étoilé,
Cherche son vecteur paniqué,
Comédien aux mauvais gestes.
 
Des liaisons désinfectées,
Aux distances fragilisées,
Trouvent leurs connections sans zeste.

 

Les secouristes éclairés,
Morts-vivants démasqués,
Illuminent les jours funestes.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :