« Ignition »

« Objets inanimés, avez-vous donc une âme ? » Youmna n’a pas hésité un instant pour choisir son objet. Il était posé juste à côté de son écran, sur son bureau. Chuuuut, on vous laisse la surprise ! C’en sera une belle, très belle ! Nous vous laissons tout au plaisir de vous faire emporter par son écriture poétique !

« Ignition »

Blanche, beige, rouge ou carmin

Tu es fine, grande, petite et ronde.

Tantôt seule, c’est en automne enfin

Que tu t’illumines de ta couronne blonde.

Quand les nuits s’allongent et qu’il fait plus frais,

Sœur de la lune et de la grande Ourse,

Tu éclaires mes mots et mes sombres pensées

Et de mes espérances, tu en deviens la source.

La chaleur te fait pleurer des larmes de cire,

Et comme nous tu te prépares à mourir.

C’est dans la lumière que tu cesses de vivre,

Très chère bougie, ce fut un plaisir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :