Magnétique – Du jeu surréaliste à l’écriture des rêves

Inspirée par une rétrospective de l’œuvre de Toyen*, Ghislaine Tabareau-Dusseux, animatrice des ateliers d’écriture À Mots croisés, nous a proposé un atelier autour de : « Magnétique – Du jeu surréaliste à l’écriture des rêves ».

Après différents jeux d’écriture, dont un jeu d’écriture automatique**, il s’agit d’écrire un rêve (ou de s’inspirer d’un  « vrai » rêve, d’un tableau, etc.) où dans un lieu défini, la réalité se déforme, les personnages se distordent, où se déroulent des rencontres improbables avec des objets, des animaux. Le récit se veut décalé et doit oublier toute logique !

A suivre les récits imaginés par nos écrivants !

===

* Artiste tchèque (1902-1980) ayant rejoint le mouvement surréaliste. L’ex, exposition fut présentée au printemps 2022 au Musée d’art moderne de Paris,

**L’écriture automatique a été utilisée par les surréalistes comme un mode de création littéraire, permettant de s’émanciper de l’étroitesse de la pensée régie par la raison. Elle consiste à écrire le plus rapidement possible, sans contrôle de la raison, sans préoccupations esthétique ou morale, voire sans aucun souci de cohérence grammaticale ou de respect du vocabulaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :