« Allô, Brigitte ? »

Parce que les dialogues s’écrivent en langage parlé, on pourrait croire qu’ils soient simples à rédiger.

C’est justement parce qu’un dialogue doit sembler naturel, que son écriture est délicate. Il convient entre autres de construire un cadre, délimiter un espace, trouver une situation exacerbée ou ambiguë, caractériser et définir le rôle des personnages, contrôler leur temps de parole, etc. Au final, il est recommandé de lire le texte à voix haute pour vérifier sa fluidité et sa justesse.

Guidés par tous ces conseils présentés par Virginie, les écrivants ont rédigé, le plus souvent en binôme, un dialogue… téléphonique. On vous laisse, le téléphone sonne !

Allô, Brigitte ? Un récit imaginé par Joan et Annie

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :