La métaphore (2)

Deuxième atelier sur « La métaphore » en utilisant cette fois un autre chemin en cinq temps d’écriture, chacun allant de dix à quinze minutes. Pour cette nouvelle approche, Virginie propose de partir d’un événement naturel.

Chaque participant en liste cinq. Par exemple : le cycle des saisons ou celui du jour et de la nuit, la migration des saumons, la vie des fourmis, l’éruption d’un volcan, les fleurs qui se ferment la nuit ou se tournent avec le soleil, l’écho dans les montagnes, etc. 

Ensuite, chaque participant est invité à imaginer une ou deux situations négatives comme un échec à un examen, une rupture amoureuse, etc.

Troisième temps d’écriture. Il va s’agir de choisir une situation de l’exercice # 2. Puis, d’imaginer un récit en s’adressant à une personne pour lui faire comprendre la situation. Il convient de démarrer le récit par « Puisque tu ne peux pas t’enlever de la tête… ».

Quatrième temps. Faire le rapprochement avec le phénomène. Juste l’introduire.

Cinquième et dernier temps. Développement de la métaphore. Bien utiliser le phénomène (l’avant, l’après, les phases intermédiaires). 

A suivre, les récits de nos participants, très enthousiastes sur cette approche !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :