« Arrivée au paradis »

Vendredi 24 juillet, Sophie – qui passait devant la tente d’A Mots croisés au Parc du Puits Saint-Étienne – s’est prise au jeu de notre animation Adultes, proposée dans le cadre de la manifestation « Un été pas comme les autres ». Curieuse de vivre une expérience d’écriture, elle s’est attardée à notre table et y a entre autres, rédigée en trente minutes, cette mini-fiction que nous partageons avec plaisir avec vous !

Encore un grand merci à la ville de Bagneux et à Anne Berthelot du service Éducation de nous avoir sollicités pour cette manifestation ! 


Arrivée au paradis


2009. Je partais, pour la première fois, à Formentera, cette île de 24 km de long sur 5 km de large, dont je n’avais jamais entendu parler. J’arrivais là-bas sans savoir que j’allais y rencontrer des gens qui allaient rester des amis jusqu’à aujourd’hui encore, et sans savoir que j’y retournerai une à deux fois par an, les onze ans suivants.

Formentera. Comment accéder à cette île paradisiaque, dont l’eau est transparente comme la mer des Caraïbes mais à seulement deux heures de vol de Paris !

Comme c’est magique de partir de chez soi, un matin gris de septembre, d’aller à l’aéroport, d’y prendre l’avion pour Ibiza, d’arriver sous un soleil éclatant et d’être ébloui par la lumière ! Le trajet se poursuit par bus juqu’au port et là, la magie opère : une courte traversée de trente minutes d’Ibiza à Formentera sur le pont du bateau, me familiarisant avec l’environnement, l’eau qui m’éclabousse, le vent dans les cheveux… Ça y est, j’y suis !! Le premier pas sur l’île est orgasmique et cette sensation ne me quittera pas durant ces onze dernières années ! Je la connais par coeur cette île, cette plage au kilomètre 10.5 sur laquelle je m’installe tous les matins entre 10 et 13 heures. Mes amis que je retrouve pour le déjeuner à l’heure espagnole et… la sieste, ce moment régénérant qui, même si je ne dors pas, me permet de repenser à mes journées. Car, finalement, mes journées sont réglées comme du papier à musique, une musique que je ne me lasserai jamais d’écouter.

Formentera, mon coin de paradis !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :