« Une jolie rencontre »

En seulement quelques minutes, Francine découvre les traits d’Anne-Lyne, figés par Kawtar, et imagine ce charmant récit. Bonne lecture !

✍🏻✍🏻✍🏻

Une jolie rencontre

Une jeune fille, plutôt petite, des cheveux rose fluo faisant ressortir la grande pâleur de son teint, tenant des livres serrés contre sa poitrine, se dirige vers moi d’un pas léger. Un grand sourire éclaire son visage. Elle me demande si j’ai besoin de renseignements, qu’elle est à ma disposition dans ma recherche. Sa voix est un peu chantante et agréable.

Je suis un peu sous son charme et après un moment je réalise qu’elle fait partie des vendeuses de la  librairie près de chez moi, dans le quartier du vieux Lille. Mon nouveau quartier dans lequel je déambule depuis mon emménagement récent. Depuis le départ de notre conversation, il y a un je ne sais quoi dans son visage, qui lui donne un certain charme et un regard perçant. Maintenant je sais, elle a les yeux vairons, marron et vert.

Nous avons à peu près le même âge et très vite nous discutons comme si nous nous connaissions depuis toujours. Elle me pose une multitude de questions auxquelles je réponds sans me faire prier. Je suis ravi de pouvoir lui raconter les péripéties de mon déménagement et de mon arrivée dans cette ville que je découvre et où je ne connais personne. Elle s’amuse beaucoup de mes petits malheurs.

Elle me raconte sa vie dans cette ville où toute sa famille y habite, sa passion pour son travail, ses sorties avec ses potes d’enfance, ses problèmes avec son intolérance avec le gluten, son goût pour les vieux films en noir et blanc, etc. Tout au long de son enfance, elle avait voyagé avec sa mère aux quatre coins du monde selon les affectations de la carrière militaire de celle-ci. Elle en avait garder le goût pour les animaux exotiques et une affection toute particulière pour les perroquets. Dans son petit appartement, elle avait accumulé une collection de livres à leur sujet tel que « Les perroquets du monde  » de Doménico Mario ou « Le perroquet gris du Gabon de Guy Barat. Elle n’a pas besoin d’aller loin pour les trouver ! Très vite, elle insiste lourdement pour que je sorte avec elle le soir même. J’ai l’impression que mon avis ne l’intéresse pas vraiment.

Ce soir, c’est sortie avec sa bande d’amis dans une rave party et en prendre plein les oreilles de musique techno. Faire la fête jusqu’au bout de la nuit, s’amuser et danser. Mais sans artifices, là aussi nous sommes en phase. Je continue à la questionner sur ses amis, ses goûts, ses rêves, ses aspirations, son mode de vie, etc. Je veux tout savoir sur cette inconnue qui a su m’intriguer et qui se nomme Anne-Lyne Dufour.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :