« T’aimer »

Partageons aujourd’hui le poème de Carole, inspirée par le poème de Louis Aragon « La Croix pour l’ombre », provenant du chapitre « Chants du Medjnoûn » dans le recueil de poèmes « Le Fou d’Elsa ». Le texte évoque l’amour dans tous ses états et l’espoir qu’il apporte dans la vie, face à la misère et à la tristesse.

« Aimer à perdre la raison », phrase qui se répète dans le poème d’Aragon a donné naissance à la chanson de Jean Ferrat (1971)

« T’aimer »

Par Carole Tigoki

T’aimer sans avoir de raison

Sentir le souffle de ton amour

Susurrer l’ode à la passion 

Et voir dans tes yeux écarlates

Briller une charnelle demande

T’aimer est une douceur pure

T’aimer comme un soleil ardent

Qui luit de suaves murmures

Les astres et les étoiles filantes

Entonnent un hymne à ta gloire

T’aimer sans freins ni mesure

T’aimer est une réjouissance 

Tes suppliques et tes encores 

Guérissent mes maux, mes blessures

Tu es un bel horizon 

T’aimer au présent et au futur

T’aimer est ma plus belle saison

Cueillir les fruits et de la passion

De tes yeux jaillissent des feux

Et l’ivresse de ta tendresse  

T’aimer est une belle aventure

=== La photo représente l’aile du Moulin de Villeneuve qui accueille notamment les expositions temporaires.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :