« La lumière de Pierre ou Paul »

Nathalie vous raconte aujourd’hui l’histoire très attachante de Dragomir JOWANICPALOVIC. Bonne lecture !

La lumière de Pierre ou Paul

Je m’appelle Dragomir JOWANICPALOVIC. Je suis né en 1985, en Yougoslavie.

En 1995, pour fuir la guerre, nous sommes arrivés en France avec ma mère Serbe et mon père Croate. J’ai l’impression que cette guerre de territoires me traque jusque dans cet appartement avec les engueulades de mes parents.

Depuis 2003, je suis majeur. Mon grand plaisir est d’épier les conversations, les faits et gestes de ma belle voisine du dessus. Nous avons le même âge.

Elle s’appelle Michelle et mes hormones sont en ébullition. Lorsque nous nous croisons, nous échangeons peu car ma timidité me fait dire des phrases sans intérêts. Dommage !

Janvier 2010, sale journée : Michelle déménage pour prendre son indépendance.

Mars 2012, je décide de changer mon patronyme. Mon nom imprononçable met mal à l’aise les recruteurs et je ne trouve pas de travail. Je prends officiellement le nom de Pierre DURAND.

Le 16 avril 2015, terminé de faire le Tanguy. Avec ma paie d’électricien, j’emménage dans un appartement à Pantin.

Le 20 avril, quelle surprise ! Je croise Michelle. Elle habite dans l’appartement du dessous. Avec la maturité, ma timidité s’est estompée et nous entamons un échange constructif. Elle semble étonnée que j’habite dans le même immeuble car elle n’a pas vu mon nom sur les boîtes aux lettres. Je lui explique que j’ai changé mon prénom et nom. Sa seule réflexion fût qu’avec ma coupe de cheveux et mon style vestimentaire, je ressemble étrangement à Paul McCarney, son idole. Je rentre chez moi en claquant la porte avec dépit et colère. Pauvre imbécile, pourquoi avoir choisi Pierre et non Paul,  je sais depuis notre adolescence qu’elle écoute en boucle les Beatles. Dans la cour de l’immeuble, les enfants jouent à Pierre-feuille-ciseaux… Tous les jours, nous partageons un café au bar situé dans notre rue. Elle tient absolument que je devienne bilingue en anglais pour trouver un travail mieux rémunéré. Elle me donne des leçons avec les chansons des Beatles, et cela porte ses fruits.

3 mai 2017, Michelle a décidé de m’inscrire à l’émission du meilleur sosie. Elle m’assure que je serais le gagnant des 100 000 €, tant ma ressemblance avec Paul McCartney est parfaite. J’ai des doutes sur celà, mais je veux la séduire et la conquérir. Je l’aime et je vois que le courant passe de mieux en mieux entre nous.

Samedi 2 juin 2017, ce soir je passe à 21h30 à la télévision pour l’émission du meilleur sosie. Je répète mon rôle toute la journée. À 18 heures, je décide de prendre un bain pour me délasser et répéter une dernière fois ma chanson. Ce soir, je chanterai « Michelle ». J’immerge ma tête sous l’eau et je vois défiler tous les moments importants de ma vie. Je me laisse à rêver à cette cagnotte et à notre future vie commune. Je reprends ma respiration et j’ai la vision du sourire de Michelle : « Ma belle, sont des mots qui vont très bien ensemble… ». La lumière au-dessus de ma baignoire dysfonctionne et clignote. Je décide de revisser l’ampoule.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :