« Vos yeux »

Francine s’est quant à elle inspirée du poème d’Aragon, « Les Yeux d’Elsa », tiré du recueil éponyme, notamment consacré à l’amour qu’il porte à sa femme, Elsa Triolet. Jean Ferrat chantera « Les Yeux d'Elsa » dans les années 1960. ✍🏻✍🏻✍🏻 « Vos yeux » Vers quels royaumes Vos yeux se penchent-ils Le berceau... Lire la Suite →

« Pierre instrumentale »

Laurent a été tout simplement enchanté par la nature autour du Moulin de Villeneuve, la rivière, la Rémarde, et le parc de six hectares où reposent Elsa Triolet et Louis Aragon. Il nous livre ses réflexions poétiques. Bonne lecture ! « Pierre instrumentale » Ma voix embrasse le vent. Sans timbre, elle comble le silence.... Lire la Suite →

« Les mains d’Isa »

C’est le poème-prière d’Aragon « Les mains d’Elsa », issu du recueil «  Le Fou d’Elsa » (1963), qui a inspiré Maximilien.  Aragon y célèbre sa femme tant aimée en évoquant ses mains. Angoissé, il attribue à Elsa une fonction protectrice. Il la prie, la sollicite et l’implore, jusqu’à la transfigurer. « Les mains d’Isa » par Maximilien Petit... Lire la Suite →

« T’aimer »

Partageons aujourd’hui le poème de Carole, inspirée par le poème de Louis Aragon « La Croix pour l’ombre », provenant du chapitre « Chants du Medjnoûn » dans le recueil de poèmes « Le Fou d'Elsa ». Le texte évoque l'amour dans tous ses états et l'espoir qu'il apporte dans la vie, face à la... Lire la Suite →

« Dans ton ombre »

Aujourd’hui, c’est Alexandre qui nous livre ces quelques vers inspirés par le poème «Fêtes galantes»  qui succède à la partie «Les Nuits» dans le recueil « Les Yeux d’Elsa » de Louis Aragon. Publié en 1942, ce poème fait référence au recueil de Paul Verlaine, « Fêtes Galantes » publié en 1869. Le choix du titre montre l’attachement d’Aragon... Lire la Suite →

« Ce jour où je t’avais perdue »

Lors de l’atelier au Moulin de Villeneuve, Anne a, quant à elle, retenu ce vers de Louis Aragon : « Ce jour que je t'avais perdu, et j'en parle » extrait d’un poème méconnu paru dans « Les Chambres », publié en 1969, avec une courte postface, explicitement dédiée à Elsa - qui devait mourir... Lire la Suite →

« Est-ce ainsi que les hommes vivent ? »

Danielle s’est inspirée de la chanson de Léo Ferré, « Est-ce ainsi que les hommes vivent ? », dont les paroles sont tirées du poème de Louis Aragon, Bierstube Magie allemande figurant dans le recueil Le Roman inachevé (1956). Elle nous en livre une version personnelle, résolument actuelle et engagée. Bonne lecture ! Est-ce ainsi que les... Lire la Suite →

Une journée …

Point d’orgue de la saison 2020-2021, un atelier A Mots croisés hors les murs… dans un lieu riche en histoire : le Moulin de Villeneuve* à Saint-Arnoult-en-Yvelines où Louis Aragon et Elsa Triolet ont emménagé en 1951 et où ils ont écrit quelques-unes des plus belles pages de la littérature française du XXe siècle. Inextricablement,... Lire la Suite →

La bonne nouvelle de l’été !

La Ville de Bagneux va ouvrir un lieu dédié aux associations balnéolaises pour qu’elles puissent y proposer des animations tous publics ! À Mots croisés a pu visiter le site éphémère (pour deux-trois ans), le temps de construire… le définitif ! Il est situé au 49 Rue Alphonse-Pluchet. Ce pavillon coquet offre un large espace... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑