« Est-ce ainsi que les hommes vivent ? »

Danielle s’est inspirée de la chanson de Léo Ferré, « Est-ce ainsi que les hommes vivent ? », dont les paroles sont tirées du poème de Louis Aragon, Bierstube Magie allemande figurant dans le recueil Le Roman inachevé (1956). Elle nous en livre une version personnelle, résolument actuelle et engagée. Bonne lecture !

Est-ce ainsi que les hommes vivent ?

Des forêts saignées à blanc

Pour faire du charbon de bois

et permettre à une famille de survivre

avec un sac de riz

Est-ce ainsi que les hommes vivent ?

Des conflits meurtriers pour des mines de diamants

Envoyant à la mort des soldats

Enfants

Est-ce ainsi que les hommes vivent ?

Ces femmes et ces enfants

Pris au piège par des passeurs

Et qui périront au fond de l’eau

Est-ce ainsi que les hommes vivent ?

Entassés sur des radeaux de fortune

Ils viennent s’échouer sous nos ponts

Ces hommes que la guerre a chassé

Délogés par des matraques et les canons à eau

Est-ce ainsi que les hommes vivent ?

Venues de leur lointaine banlieue

Ces femmes trop tôt usées par des travaux ingrats

Laissant leurs enfants seuls dans la nuit

Pour gagner leur maigre pitance

Est-ce ainsi que les hommes vivent ?

Emigrés venus louer leurs bras

Logés dans des foyers

Que la misère fixera à jamais

Loin de la mère patrie

=== La photo représente le bureau de Louis Aragon ===

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :