Correspondance entre Maximilien et J.

Pour répondre à J., Maximilien devient Eugène. Il reste discret sur son grand âge, mais reconnaît avec un certain sens de l’humour : « … j’espérais bien te faire rire ! À vrai dire, je ne connais pas de but plus noble : faire rire les gens. Tu conviendras avec moi que c’est important, surtout en ce moment. »

================== Novembre 2020

Bonjour Madame, Monsieur,

Je me présente, je m’appelle J., j’ai 12 ans et je suis en 5ème E. J’habite depuis quelques années à Bagneux, et je trouve cette ville très jolie. Nous faisons partie du projet théâtre que nous propose le collège et nous allons travailler avec le collectif 2222 sur le thème de la vieillesse. Donc, j’ai quelques questions à vous poser.

D’abord, comment vivez-vous la crise sanitaire actuelle, n’est-ce pas difficile pour vous de ne pas voir votre famille ? Pour ma part, je n’ai pas vu ma famille depuis quelque temps et j’avoue que pour une fille comme moi qui adore recevoir de l’affection, c’est très difficile. Par ailleurs, j’aimerais que vous me racontiez votre expérience de la vie car je trouve que c’est un sujet super intéressant d’avoir les expériences de différentes personnes. Trouvez-vous que la vieillesse vous apporte beaucoup plus de sagesse qu’auparavant ? Et puis, avez-vous réalisé vos rêves, êtes-vous satisfait de ce que vous avez vécu ? je me demandais comment vous viviez le fait de ne plus pouvoir faire ce que vous trouviez basique avant ? Est-ce vrai que plus on est âgé, plus on râle ? On m’a raconté une histoire assez drôle sur un vieux monsieur qui râlait car le feu ne passait jamais au vert. Elle me faisait beaucoup rire cette histoire.

J’espère recevoir de vos nouvelles bientôt, prenez soin de vous.

A la prochaine,

J.

=================== Décembre 2020

Bonjour J.,

On me demande de répondre à ta lettre, et je suis bien gêné aux entournures. Plus habitué pour tout te dire. J’habite, comme toi, à Bagneux. Mais j’ai pas mal bourlingué pour gagner ma croûte, d’une usine à une autre, donc je n’ai pas vraiment d’attache ici. Ce qui ne m’empêche pas d’y avoir ma routine, mes copains et mes petites habitudes. Finalement, peut-être comme toi.

Tu me demandes si je vis bien la crise sanitaire et, on ne va pas se mentir, c’est difficile. Mais, bon gré mal gré, la famille est bien présente. Elle me colle aux basques. On m’a donné un téléphone, on m’a connecté une boîte internet qui clignote de partout et j’en ai mal au crâne à force de répondre aux coups de fil des uns et des autres. Je me moque, mais c’est pour la forme, je suis bien content que l’on se soucie de moi.

Je ne sais pas si j’ai plus de sagesse que toi. Pas de barbe, pas de canne et j’ai encore le goût de la plaisanterie. Après, il est vrai que mes rêves sont derrière moi. Je ne regrette pas grand-chose. J’ai vécu ce que j’avais à vivre, j’ai aimé les personnes qu’il fallait et j’ai mangé ce qui me faisait envie. La voilà, précisément, ma sagesse : sache qu’elle est nichée chez moi au fin fond de mon estomac.

Tu me demandes sournoisement si je suis un vieux râleur. Je ne sais pas si je râle plus qu’avant, mais je suis presque sourd comme un pot ! Et c’est peut-être pour cette raison que j’ai besoin de crier. Et il est bien normal que je rouspète quand le feu tarde à passer au vert ! Si tu veux mon avis, c’est un coup d’Hidalgo, mais ne le répète pas à tes parents.

Merci pour ta lettre, J.

Je te livre pêle-mêle mes questions, car moi aussi je suis curieux : est-ce qu’Aya Nakamura chante juste ? Est-ce que toi aussi tu mets ton masque de traviole ? Est-ce que tu rigoles quand le bus 128 démarre à toute berzingue alors même que je n’ai pas eu le temps de prendre ma place ? Est-ce que tu penses que la trottinette est un truc de jeune ?  

J’attends de tes nouvelles.

Eugène

===================== Janvier 2021

Bonjour Eugène !

Votre lettre m’a fait rire, surtout vos questions, mais bon, je vais vous répondre sincèrement.

Vous m’avez demandé si Aya Nakamura chantait bien. Personnellement, avant, j’étais une grande fan d’elle, mais maintenant j’écoute un nouveau style de musique : ça s’appelle la k-pop. C’est des musiques coréennes chantées par des groupes. Moi, mon groupe préféré, c’est les Blackpinks. Bref, revenons au sujet ! Je trouve qu’Aya Nakamura ne chante pas forcément juste et les filles aiment beaucoup ce genre de musique (les garçons aussi).

Deuxième question : oui, ça m’arrive de mettre mon masque de travers, ha ! ha ! Je suis vraiment une fille distraite. 

Troisième question : non, je ne rigole pas si le bus démarre sans que vous ayez eu le temps de vous asseoir, au contraire j’essaye d’aider au maximum car j’adore aider les gens. 

Quatrième et dernière question : il n’y a pas d’âge pour faire de la trottinette ! Tant que vous avez la forme, c’est ce qui compte.

J’espère ne pas trop vous avoir dérangé car, quand je parle, on ne m’arrête plus !

J’ai encore quelques questions à vous poser : Quel âge avez-vous ? Puis-je vous tutoyer ? Aimez-vous toujours autant les bonbons (ma mamie ne les aime plus alors que quand elle était plus jeune elle en raffolait) ?

Bref, bonne journée. J’attends vite de vos nouvelles.

Bises,

J.

======================= Février 2021

Salut J.,

Tu vois, je me permets des familiarités. On se connaît un peu mieux donc tu as le droit de me donner du Tu. En tout cas, j’espérais bien te faire rire ! À vrai dire, je ne connais pas de but plus noble : faire rire les gens. Tu conviendras avec moi que c’est important, surtout en ce moment. Mais toi aussi, tu me fais rire. Et sache que le rire, chez moi, se traduit par un soupir qui s’expulse sauvagement de mes narines. J’ai tellement soufflé du nez en te lisant que mon clavier n’est plus très propre.

Tu vas peut-être me traiter de menteur, mais sache que moi aussi j’écoute de la K-pop. Je t’invite à cliqueter sur ton site de musique préféré : « Gee » de Girls’ Generation. Ma petite-fille écoutait ça un jour sur son téléphone malin. Impossible de me la sortir du crâne. Et j’ai tellement remué mes hanches, pendant trois jours, en écoutant cette musique, que mon kiné s’en souvient encore. Il n’y a pas d’âge pour s’amuser. C’est dans la tête. Que de platitudes, certes, mais c’est comme ça que je vois les choses.

J., je préfère garder mon âge pour moi si tu le veux bien. Pas vraiment par pudeur. Non, j’ai simplement peur que tu te moques de moi quand je vais t’avouer que ma petite-fille, en plus de me faire écouter de la K-pop, m’a offert une sorte de pyjama de renard (elle appelle ça un kigurumi).

J’aimerais terminer en te donnant un conseil. Quand quelqu’un t’annonce ne pas aimer les bonbons, et que ce quelqu’un se trouve être ta mamie, il est possible que ce soit justement pour continuer à en voler en cachette, et à se couvrir. Penses-y. Ne pas aimer les bonbons, quelle idée !

Je te remercie sincèrement, J.. T’es aussi drôle que moi. Et c’est le plus important pour mener, quoi qu’il arrive, une vie heureuse.

Eugène

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :